skip-to-main-content
img

Plasturgie

PLASTURGIE

La plasturgie est la première activité lancée par feu Abdelaziz Tazi, fondateur du groupe, vers la fin des années 50, à une époque où l’industrie marocaine était à peine naissante.

Dès le début de son activité, Atlas Platstics –qui deviendra plus tard SIMEC- innove et met sur le marché des produits nouveaux qui rencontrent un énorme succès.

Le ballon de plastique, souvenir indélébile des enfants des années 60 et 70, trône en tête de ces objets culte. Plusieurs années après sa mise sur le marché, de nombreux champions du foot national avaient confié avoir pris goût à ce sport grâce à ce jouet.

Le seau du Hamman, le chien en plastique ou encore la brosse à cheveux ronde, communément appelée Mchta t’Tazi, font, eux aussi entre autres, partie de ces lots d’objets ayant marqué la culture et le quotidien des Marocains des années durant. Aujourd’hui, capitalisant sur son expérience, la filiale plasturgie de Richbond se positionne comme un leader de la plasturgie, avec 35% de parts de marché, notamment via sa marque dominante Atlas Pastics.

Dans un environnement caractérisé par une concurrence féroce et souvent déloyale, de la part d’un secteur informel en progression continue, la SIMEC vise à conforter son statut de leader à travers l’investissement dans une usine ultra moderne et spécialisée dans la fabrication de produits à haute valeur ajoutée.

Le groupe est en effet présent sur toutes les technologies du secteur de la plasturgie : Injection, soufflage et extrusion.